Home » Inspiré » Pour une bonne start-up, il faut une bonne idée pas un diplôme de grande école

Pour une bonne start-up, il faut une bonne idée pas un diplôme de grande école

Et si l’écosystème numérique français manquait aussi d’entrepreneurs originaux, venus d’autres univers que des grandes écoles.

Il y a quand même une sorte de paradoxe français à entendre à longueur de journée les promoteurs de la pensée « out of the box » être le plus souvent issus des sempiternelles mêmes établissements.

Et si la première barrière à l’entrée à faire tomber était d’ouvrir la création de start-up à des profils qu’on dit à tort « atypiques ».

Les co-fondateurs de Clay , Jean-Baptiste Guignard et Thomas Amielien, musicien et chef d’orchestre, défendent dans la tribune que nous publions ci-dessous, leur singularité. Sans agressivité ni rancoeur. Un exemple à suivre ?

Source: www.usine-digitale.fr

L'exploreur

Je parcours le web pour trouver les articles les plus intéressants pour aider les créateurs d'entreprises à se lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *